Video is not available!

SwissBorg
Télécharger
Scan QR code
Scan QR code

Scannez le code QR pour télécharger l'application

QR Code Wealth App
Background with hexagons
Background with hexagons

Rapport mensuel du marché de SwissBorg

6 mai 2022

José F. Pereira Investment Analyst

José F. Pereira

Investment Analyst

L’industrie des cryptomonnaies est une industrie en mouvement constant et rapide, qui se veut révolutionnaire. En un mois, il n’est pas rare de voir d'énormes fluctuations de marché, de nouvelles blockchains s’imposer ou de nouvelles plateformes de DeFi complètement révolutionner le secteur. Nous vous présentons aujourd’hui la première édition du Rapport mensuel de SwissBorg, qui vous tiendra informés de tous les rebondissements du monde des cryptoactifs.

Nous commencerons par aborder les tendances principales du secteur pour avril 2022, et poursuivrons par une analyse des tendances des macros du Bitcoin.

Tendances principales du mois d’avril 2022

Incertitude sur plusieurs points

Lors du premier trimestre de 2022, nous avons pû assister à un état général d’incertitude concernant les cryptomonnaies et, plus généralement, les actifs classiques. Cette incertitude, toujours présente pour la fin du mois d’avril, ne semble pas diminuer et se nourrit de plusieurs événements de force majeure :

  • La guerre en Ukraine, qui ne semble pas prête de se terminer dans un avenir proche.
  • Des craintes répétées quant à l’inflation grandissante et une potentielle récession.
  • La situation COVID-19 en Chine, qui provoque de nouveaux confinements.

L’index “Fear & Greed” démontre l'incertitude sur le marché, avec un score entre 20 et 30 pour le mois qui vient de s’écouler, un score qui correspond à une méfiance extrême. En dépit de cela et même si le mois d’avril a toujours été mauvais pour le marché des blockchains, les hauts pourcentages de détenteurs/holders sur le long terme (que nous pouvons consulter sur le graphique de droite) prouve la confiance des investisseurs vis-à-vis du marché des cryptomonnaies.

HODL Waves chart. Source: Glassnode
HODL Waves chart. Source: Glassnode

Vers l’adoption de masse

Malgré des prix à la baisse, l’adoption des cryptomonnaies continue de s’étendre, et nous avons pu observer des développements significatifs en avril :

  • La République centrafricaine est devenue le deuxième pays à accepter le Bitcoin comme moyen de paiement à cours légal.
  • Le Panama a voté une loi qui régule l’utilisation de cryptomonnaies comme méthodes de paiement, et qui confirme l’absence de taxes sur les gains de capitaux avec les investissements en Bitcoin.
  • Fidelity Investments annonce la possibilité pour ses clients d’utiliser le Bitcoin pour financer leurs fonds de retraite.
  • Des programmes pilotes de Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) sont mis en place de plus en plus rapidement en Europe, aux Philippines et en Chine.

La domination d’Ethereum en termes de TVL continue de s’amenuiser 

Même si Ethereum maintient une avance très forte en termes de Valeur totale verrouillée (TVL), les autres blockchains ne sont pas en reste et capitalisent sur les faiblesses d’Ethereum, telles que ses frais de transaction élevés et ses problèmes de scalabilité, pour retenir l’attention des utilisateurs. L’ascension progressive de blockchains compétitrices lors du premier trimestre de 2022, telles que Avalanche, Solana et Luna, s’est finalement stabilisée en avril, mois durant lequel les variations de TVL étaient très faibles. Comme nous pouvons le voir sur le graphique de droite, Luna continue de progresser, et se place avant les blockchains concurrentes en termes de croissance de la TVL dans la DeFi (Luna apparaît en rose, Binance Smart Chain en mauve, Avalanche en vert, Solana en brun et Fantom en bleu clair). Luna dispose actuellement de plus de 13% de la TVL totale.   

Total-Value-Locked (TVL)
Total-Value-Locked (TVL) Chart

Délais pour The Merge

The Merge, le projet d’Ethereum pour une transition de la Preuve de travail (“proof-of-work”, PoW) vers la preuve d’enjeu (“proof-of-stake”, PoS) est à nouveau reportée, cette fois-ci pour le troisième trimestre de 2022. Cette année, l’anticipation de cette transition avait permis à l’Ether de garder le cap malgré l’inflation et les difficultés qui ont touché le Bitcoin. Ce narratif continuera d’avoir des conséquences sur les mouvements de prix des cryptomonnaies, et, en cas de délais supplémentaires, le sentiment du marché pourrait totalement chuter pour Ethereum.

Les blockchains de Layer 1 qui prétendent concurrencer Ethereum continueront donc de capter plus de TVL, tant que l’implémentation de la PoS et du partitionnement (“sharding”), qui apportera scalabilité, efficacité et des frais de transaction moindre, sera reportée.

Coup dur pour Fantom

Si la plupart des cryptomonnaies du top 100 qui ne sont pas des stablecoins ont subi une liquidation substantielle, la plus impactée est celle de Fantom, qui perd environ 80% par rapport à ses meilleurs résultats.

Andre Cronje, le développeur de DeFi renommé, a soudainement abandonné les cryptoactifs vers la mi-mars, ce qui a sévèrement porté atteinte à l’écosystème de Fantom et affecté sa communauté. Le prix du FTM et des projets de l’écosystème Fantom, peu à peu abandonnés par les utilisateurs, se sont progressivement effondrés peu après. La tendance baissière de l’activité sur le réseau et les abandons de la blockchain ont continué en avril, et Fantom a fini par perdre 30% de TVL.

Fantom TVL DeFI LLama
Fantom TVL DeFI LLama

Le 28 avril, nous avons appris qu’un hacker avait pu exploité environ 13,4 millions de dollars sur la Deus Finance Platform grâce à une version sophistiquée d’une attaque sur les prêts éclairs (“flash loan attack”). Il s’agit de la deuxième exploitation après celle, plus "petite", de 3 millions de dollars, subit par le protocole vers la mi-mars. Ces évènements provoquent l’inquiétude quant à la sécurité du protocole.

Malgré cela, Fantom reste l’une des blockchains les plus attractives de l’espace de la DeFi et est comparativement sous-évaluée en termes de capitalisation et de TVL. Il sera intéressant d’observer comment elle se sortira de ce faux pas et comment elle pourra affronter des concurrentes de plus en plus pertinentes telles que Luna, Avalanche et Solana.

Focus sur Near

En avril, Near, la blockchain de Layer 1 à PoS qui dispose d’une bonne scalabilité grâce au sharding et qui offre des transactions rapides et bon marché, a vu sa TVL doubler alors que les autres chaînes perdaient 15 à 45% de leur TVL. La blockchain a également obtenu 500 millions de dollars depuis le début de 2022 et propose des fonds d’une valeur de 800 millions de dollars pour encourager les développeurs à utiliser le réseau. Ces financements attirent les développeurs, qui proposent ensuite des applications qui attirent les utilisateurs, et cela crée un cercle vertueux pour la croissance du réseau.

Le Rainbow Bridge, pont “trustless” qui relie Near, Ethereum et Aurora (une blockchain de Layer 2 compatible avec la Ethereum Virtual Machine et développée sur le protocole Near), a vu arriver des pics d’afflux de USD entre les chaînes Near et Aurora, et nous avons pu observer le passage de cryptoactifs pour une valeur de plus de 2 milliards de dollars.

Total des actifs qui sont passés dans Near à travers le Rainbow Bridge. Source: Dune Analytics.
Total des actifs qui sont passés dans Near à travers le Rainbow Bridge. Source: Dune Analytics.

Étant donné le contexte baissier actuel, les mesures affichées par Near et Aurora confirment la croissance solide du taux d’adoption en ce qui concerne le nombre de transactions, les contrats en vigueur et les comptes en activité. Les protocoles intéressants dans ces écosystèmes sont Origami, Bastion, Trisolaris et Ref Finance (qui introduisent de la liquidité multichaînes entre Near et Aurora).

De plus en plus de stablecoins décentralisés

Le succès du UST de Terra a encouragé la création de nouveaux stabelcoins natifs sur les blockchains Near et Tron. Les stablecoins doivent être aussi décentralisés que le Bitcoin afin que personne ne puisse interférer avec ceux-ci alors que des pressions légales s’exerceront de plus en plus sur les protocoles de stablecoins centralisés et décentralisés. Le USDD de Tron et le USN de Near ne seront pas soutenus par des dollars réels. Ils seront générés grâce à des algorithmes qui permettront d’équilibrer l’offre et la demande en poussant les traders à conserver un prix stable pour le token, un peu comme cela est actuellement mis en place pour le UST de Terra.

Les 19,5% de taux de yield annuel (“annual percentage yield”, ou APY) du UST de Terra ont permis au réseau d’attirer de nombreux utilisateurs, et ce, même si ces taux pourraient bientôt diminuer. Tron offrira 30% de yield sur son USDD dès son lancement le 5 mai 2022.

Si nous ne savons pas combien de temps ces taux pourront être maintenus, il est clair que cela constitue un avantage majeur pour l’écosystème Tron, tout du moins à court terme. Au-delà de leurs taux alléchants, ces stablecoins contribuent à servir un objectif plus général, qui est le remplacement des monnaies centralisées par de nouveaux paradigmes de monnaies décentralisées.

Le boom du “Move-to-Earn”

La dernière tendance du monde des cryptoactifs, ce sont les applications “Move-to-Earn” (M2E, bouger pour gagner), grâce auxquelles les utilisateurs peuvent remporter des gains en pratiquant leurs activités physiques régulières. Cette tendance du M2E est similaire à celle du “play-to-earn”, dans laquelle les joueurs contrôlent tous leurs actifs dans le jeu, et peuvent ensuite les échanger contre des cryptomonnaies ou des devises fiat. Ce concept de récompense qui tokenifie le mouvement physique a été inauguré par STEPN (GMT) et a depuis été adopté par divers jeux tels que Dotmoovs (MOOV) et Genopets (GENE). Les projets de la première heure, tels que Sweatcoin, qui a déjà été téléchargé énormément de fois avant même le lancement de son token, et Walken, doivent être surveillés de près alors que cette tendance semble persister à court terme, et continuera potentiellement à le faire à long terme.

L’obtention d’un revenu passif grâce au mouvement continuera d’attirer les utilisateurs qui veulent se lancer dans la technologie de la blockchain et contribuer à faire croître le secteur tout en monétisant leurs activités quotidiennes. 

Analyse du BTC

Le prix du bitcoin reste à des niveaux liés au range, où il se trouve depuis le début de 2022. Malgré la tendance macroéconomique à la baisse depuis son pic de 69 000 dollars en novembre 2021 (orange), le Bitcoin a enregistré des sommets et des creux plus élevés depuis le creux de janvier 2022 (bleu).

Graphique en chandelier sur 1 jour BTC/USD (Bitstamp). Source: Trading View.
Graphique en chandelier sur 1 jour BTC/USD (Bitstamp). Source: Trading View.

Bien que les corrélations entre le Bitcoin et les marchés traditionnels restent proches des plus hauts historiques, le Bitcoin est resté étonnamment robuste par rapport aux indices S&P 500 et NASDAQ qui ont atteint de nouveaux creux les derniers jours d'avril. 

De nombreux acheteurs de bitcoins de ces derniers mois détiennent des positions avec des pertes non réalisées. Les données on-chain montrent qu'environ 82% de l'offre des détenteurs de bitcoins à court terme (offre de bitcoins détenus depuis moins de 155 jours) est actuellement en perte. Les investisseurs détenant cette offre sont les plus susceptibles de vendre leurs tokens en cas de volatilité du marché, ce qui crée un risque de capitulation. 

Après des pics haussiers, le Bitcoin a subi de fortes corrections jusqu'aux niveaux de retracement de Fibonacci de 0,78 et 0,88 avant d'entamer une nouvelle tendance haussière à long terme. Cela signifie que le retracement actuel aux niveaux de 0,5 (~36 000 $) laisse de la place à la baisse pour des corrections beaucoup plus importantes, notamment aux niveaux de 0,61 (~29 000 $). Un autre indicateur sur le graphique hebdomadaire qui a été un indicateur de marché baissier testé de longue date pour le Bitcoin est la moyenne mobile simple à 200 semaines (ligne orange). Les points bas des marchés baissiers en 2016, 2018 et 2020 ont utilisé cette ligne comme support avant de commencer un autre cycle de marché haussier. Encore une fois, cette ligne située aux niveaux de ~21 700 $ montre qu'il y a de la place pour une nouvelle baisse à moyen-long terme.

Graphique en chandelier sur 1 semaine BTC/USD (Bitstamp). Source: Trading View.
Graphique en chandelier sur 1 semaine BTC/USD (Bitstamp). Source: Trading View.

Essayez l'application SwissBorg dès aujourd'hui !

Télécharger

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Le rapport Smart Yield : Mars 2022

Le rapport Smart Yield : Mars 2022

Le rapport Smart Yield : février 2022

Le rapport Smart Yield : février 2022

Le rapport Smart Yield : janvier 2022

Le rapport Smart Yield : janvier 2022