SwissBorg
Télécharger

Achetez, vendez et échangez vos cryptomonnaies avec 16 devises, dont EUR, CHF et GBP.

App Store badge
App Store badge
Google Play Store
Google Play Store
Scan QR code
Scan QR code
Background with hexagons
Background with hexagons

Rapport mensuel du marché de SwissBorg : mai 2022

2 juin 2022

Rapport mensuel du marché de SwissBorg : mai 2022
Pietro Negri Analyste fondamental - Investissements

Pietro Negri

Analyste fondamental - Investissements

L’industrie des cryptomonnaies est une industrie en mouvement constant et rapide, qui se veut révolutionnaire. En un mois, il n’est pas rare de voir d'énormes fluctuations de marché, de nouvelles blockchains s’imposer ou de nouvelles plateformes de DeFi complètement révolutionner le secteur. Nous vous présentons aujourd’hui la première édition du Rapport mensuel de SwissBorg, qui vous tiendra informés de tous les rebondissements du monde des cryptoactifs.

Nous commencerons par analyser l’économie internationale et l’état général du marché des cryptoactifs, avant d’observer les tendances du marché pour mai 2022. Ce mois-ci, l’actualité nous pousse à nous concentrer sur les stablecoins : le UST de Terra, le USDT de Tether et le USDD, le nouveau stablecoin de Tron.

Perspectives économiques mondiales à court terme

Les perspectives économiques au niveau mondial subissent fortement la crise en Ukraine, les coûts à la hausse du pétrole, de l’alimentation et des commodités ainsi qu’une inflation astronomique, et des politiques monétaires de plus en plus strictes. Les prévisions de croissance aux États-Unis, en Europe et en Chine ont toutes baissé, et c’est l’Union européenne qui voit sa situation s’empirer le plus.

Ce coup dur économique mondial diminue les chances de voir survenir une récupération complète, inclusive et sur le long terme des conséquences de la pandémie. Ce ralentissement, qui s’accompagne de la crise en Ukraine, qui a déjà provoqué des hausses conséquentes des prix de l’alimentation et des commodités, touchera de manière disproportionnée les pays en voie de développement, et aura des conséquences négatives sur les situations de précarité alimentaire et le développement de la pauvreté.

Prévisions d’inflation d’ici fin 2022 - source: Statista
Prévisions d’inflation d’ici fin 2022 - source: Statista

Les estimations de fin de semestre montrent que la guerre en Ukraine a mis fin à la récupération économique fragile de l’Europe qui se remettait péniblement des conséquences de la pandémie de COVID-19, et causé une catastrophe humanitaire qui s’accompagne de prix de plus en plus hauts pour l’alimentation et les commodités, tout en additionnant les pressions inflationnistes. Les coûts de l’énergie et de l’alimentation ne cessent d’augmenter, et nous devons nous attendre à voir l’inflation passer à 6,7% au niveau mondial d’ici fin 2022, soit un taux deux fois supérieur aux 2,9% annuels entre 2010 et 2020. Kristalina Georgiva, la Directrice générale du FMI, a d’ailleurs commencé son discours au Forum économique mondial de Davos par une mise en garde. Selon elle, “l’horizon s’est refermé” depuis les dernières prédictions du FMI.

Les experts craignent, au vu des craintes de récession, que les marchés ne continuent à s’effondrer avant de toucher le fond et de se stabiliser. Ces facteurs macroéconomiques auront des conséquences sur les moyens de subsistance des populations, sur les mécaniques financières et sur le marché des cryptomonnaies en général.

Le BTC s’accroche aux 30k

La semaine dernière, le prix du Bitcoin (BTC) a varié entre 28 500$ et 30 000$. Malgré des fluctuations sur le court terme, la cryptomonnaie a pu maintenir un niveau de soutien au-dessus de 27 000$, ce qui a permis de conserver l’intérêt de certains acheteurs.

Aux niveaux technique et philosophique, la barre des 30 000 est cruciale, et, du fait de l’afflux d’informations négatives et du crash général du marché des cryptoactifs causés par la chute de Luna et du UST, les perspectives ne sont pas bonnes dans l’immédiat.

Prix du BTC sur 1 an - source: TradingView
Prix du BTC sur 1 an - source: TradingView

De plus, il est également intéressant d’observer combien de BTC sont détenus dans les réserves des plateformes d’échange. En effet, la tendance actuelle est au retrait de tokens de ces plateformes, tendance qui pourrait notamment s’expliquer par les éléments suivants :

  • De plus en plus d’utilisateurs utilisent les Ledgers pour stocker leurs actifs.
  • Des déclarations récentes sur Coinbase et le destin des fonds des utilisateurs en cas de faillite de l’entreprise ont créé un sentiment de méfiance.
  • Les WBTC sont de plus en plus utilisés dans les protocoles de DeFi.
  • La vente a augmenté durant la période haussière de 2020-2021, et un marché baissier n’a pas encore été expérimenté ensuite.

Étant donné la correlation entre les bourses au niveau mondial et le mouvements généraux du marché des cryptoactifs, nous pouvons affirmer que la situation économique et géopolitique continuera d’avoir des conséquences sur le BTC, pour lequel il faut s’attendre à une période de baisse et de stabilisation.

Luna : To the moon… ou presque

La chute brutale et soudaine de l’écosystème Terra a bouleversé le secteur des cryptomonnaies. Le token natif de Terra, LUNA, s’est effondré à cause de ses liens avec le TerraUSD (UST), le stablecoin algorithmique de l’écosystème. Le UST est géré par des codes informatiques qui permettent de maintenir l’équilibre de son prix en brûlant ou en générant des LUNA/UST pour maintenir le prix des deux tokens.

Les observateurs de “whales” (baleines) ont identifié de larges mouvements de sortie du UST au profit du USDC, et ce, rapidement après que les taux d’intérêt aient baissé. Ceci a poussé de plus en plus d’investisseurs à abandonner leurs positions, et le UST a perdu son indexation à 1$. Les détenteurs de UST se sont alors précipités pour sortir leur argent de cette situation au plus vite, et nous avons assisté à un véritable scénario de panique bancaire version cryptomonnaies. Les UST étaient vendus en masse, et des LUNA ont été créés à la même vitesse. L’offre en circulation a fortement augmenté et le prix du LUNA a fini par chuter. 

Le 8 mai, le prix du UST a chuté à 0.985$ après que de nombreux utilisateurs se soient débarrassés de leur UST en masse sur le protocole de prêt Anchor le protocole d'échange Curve, tous deux opérés sur Terra. Dans les jours qui ont suivi, le LUNA a chuté de 99% et le UST est tombé à 0.06$. Dans un même temps, nous apprenions que Do Kwon avouait avoir déjà précédemment échoué au maintien d’un stablecoin algorithmique, le Basis Cash.

Crashs simultanés du LUNA et du UST - source: TradingView

Crashs simultanés du LUNA et du UST - source: TradingView

Crashs simultanés du LUNA et du UST - source: TradingView

Crashs simultanés du LUNA et du UST - source: TradingView

Pour sauver l’écosystème, Do Kwon a annoncé qu’un nouveau plan de relance avait été approuvé pour Terra. L’écosystème de Terra a voté en faveur de la Proposition 1623, qui a pour but de créer une nouvelle blockchain et de préserver la communauté. Do Kwon a affirmé, sur Twitter, que l’objectif était de créer un nouvelle blockchain Terra de couche 1 sans la présence du stablecoin algorithmique. L’ancienne blockchain prendrait le nom de Terra Classic (LUNC), et la nouvelle serait nommée Terra (LUNA).

Étant donné que ces informations sont assez récentes, il sera intéressant d’observer comment Terra et son écosysème se remettront de la chute instantanée qu’ils ont subie.

Des stablecoins pas si stables que ça : Tether (USDT) inquiète

Alors que le marché se développe et que les conséquences de l’effondrement du UST se font sentir, beaucoup s’interrogent sur ce qui fait la qualité des stablecoins et sur les moyens d’évaluer leur stabilité.

D’après CoinGecko, il existe près de 97 stablecoins sur le marché actuel des cryptoactifs, et la plupart d'entre eux sont adossés au dollar US. Le USDT de Tether est le stablecoin le plus important en termes de capitalisation. Les détenteurs de ce token ont retiré près de 10 milliards de dollars de USDT dans les jours qui ont suivi le déclin du LUNA et du UST, alors que les suspicions quant à des lois plus strictes à venir pour les stablecoins se faisaient plus précises.

Historique des volumes journaliers de Tether - source: Nomics
Historique des volumes journaliers de Tether - source: Nomics

Des données sur l’historique des volumes journaliers, obtenues auprès de Nomics, démontrent que, durant les jours qui ont suivi l’effondrement de Terra, les volumes ont plus que doublé par rapport aux moyennes journalières de 2022. Le USDT a brièvement perdu son indexation par suite du crash, et beaucoup ont alors craint les conséquences énormes que cette perte d’indexation aurait sur le marché dans le cas où elle serait prolongée. 

Auparavant, Tether affirmait que chaque USDT était représenté par un dollar réel déposé sur un compte en banque. Désormais, Tether affirme que les USDT sont soutenus par des actifs tels que des billets de trésorerie et des actifs numériques. Cet élément a été mis à jour par suite des interactions entre Tether et les autorités de New York, qui ont établi un rapport. Si la plupart des actifs de réserve sont stables, près de 11% d’entre eux sont des investissements dans des “obligations d’entreprise, des fonds et des métaux précieux” et “d’autres investissements (notamment des tokens numériques)”.

Le rapport confirme que 49% des USDT sont soutenus par des billets de trésorerie non spécifiés, ce qui confirment certains doutes. Le rapport indique cependant également que les réserves excèdent la quantité nécessaire au rachat des USDT générés.

La confiance qu’ont les investisseurs en les stablecoins est tout aussi importante que les collatéraux qui permettent leur stabilité, et les répercussion de l’effondrement du UST, accompagnée de la perte d’indexation temporaires du USDT, l’ont bel et bien érodée pour un certain moment.

Les beaux jours du USDD de Tron 

Depuis la disparition de Terra dans l’espace de la DeFi, la répartition de la TVL a significativement changé. Lors du mois dernier, Tron a été l’une des seules blockchains a voir sa TVL augmenter. Il s’agit de la seule blockchain du top 20 (en termes de TVL) qui a vu sa TVL augmenter depuis début 2022. Les autres réseaux ont perdu entre 30% et 70% de TVL.

Classements par TVL des blockchains - source: DeFiLlama
Classements par TVL des blockchains - source: DeFiLlama

Au sein de la blockchain Terra, JustLend (JST) représente 42,03% des volumes, soit 1,81 milliard de dollars des 6 milliards totaux de TVL. Cette hausse de TVL pour Tron peut être attribuée à l’intérêt du marché pour la création de son nouveau stablecoin algorithmique, le USDD.

Le USDD est géré selon des mécaniques qui peuvent rappeler le UST de la blockchain Terra, avec pour différence cependant que le USDD est présent sur la blockchain Tron. Justin Sun, le cofondateur de Tron, a affirmé qu’il croit fermement en un fort potentiel pour les stablecoins algorithmiques, même après la chute du UST, et qu’il remercie le réseau Terra pour toutes les leçons qui ont pu être tirées de cet évènement.

La confiance est très basse vis-à-vis des stablecoins algorithmiques, et il est donc difficile de conclure si oui ou non le USDD sera un succès sur le long terme. Les APY actuelles sont à hauteur d’environ 30%, ce qui n’est pas sans rappeler les taux du UST et les risques qui y étaient liés. Puisque nous ne savons pas encore exactement quelles sont ces leçons qui ont été apprises de Terra pour améliorer ce token à la structure identique au UST, nous conseillons aux investisseurs de rester bien conscients des risques qui accompagnent les taux si attractifs des nouveaux stablecoins.

SocialFi : révolution des réseaux sociaux et de la propriété numérique

La SocialFi rassemble des aspects des réseaux sociaux et de la tokenization de la blockchain. Les plateformes de SocialFi permettent le développement, l'administration et la gestion de plateformes de réseaux sociaux et du contenu proposé par leurs utilisateurs, de façon décentralisée.

Les créateurs de contenus, les influenceurs et les participants qui désirent plus de propriété sur leurs données, plus de liberté d’expression et plus de possibilités de monétiser leur audience sur les réseaux sociaux forment la base de la SocialFi. Les cryptomonnaies sont souvent utilisées pour monétiser, alors que les tokens non fongibles (NFT) sont utilisés pour la gestion des identités et de la propriété numérique.

Les tokens utilitaires sont souvent utilisés pour gérer les économies des applications des espaces DeFi et GameFi. La troisième dimension de cette économie est représentée par les tokens sociaux de la SocialFi, qui sont créés au niveau des utilisateurs ainsi qu’au niveau des applications. Grâce aux tokens sociaux, les créateurs peuvent contrôler leurs propres économies.

Au vu du pic d’intérêt pour les applications et les structures décentralisées et de la tendance claire et persistante pour une propriété des données qui est présente sur le marché et dans notre société en général, il est certain que la SocialFi est promise à un bel avenir et à une belle popularité au fur et à mesure qu’elle sera adoptée par les masses.

Source de l’image : Coinmonks
Source de l’image : Coinmonks

Investissez dès aujourd'hui avec l'application SwissBorg !

Télécharger

Vous pourriez aussi aimer