SwissBorg
Télécharger

Achetez, vendez et échangez vos cryptomonnaies avec 16 devises, dont EUR, CHF et GBP.

App Store badge
App Store badge
Google Play Store
Google Play Store
Scan QR code
Scan QR code
Background with hexagons
Background with hexagons

“The Merge” sur Ropsten : nouvelle étape importante franchie par Ethereum

9 juin 2022

Ethereum 2.0 Ropsten merge
Michael Pushée Rédacteur technique

Michael Pushée

Rédacteur technique

Ethereum vient tout juste de franchir une étape très importante. Le mercredi 8 juin, la transition du modèle de consensus Proof-of-Work (preuve de travail, PoW) vers le modèle Proof-of-Stake (preuve d'enjeu, PoS) s'est faite avec succès sur Ropsten, un testnet d'Ethereum. Il s'agit d'une étape de plus vers la réalisation de la fusion sur le mainnet.

"The Merge" (la fusion) est l'évolution la plus conséquente de la blockchain Ethereum, et l'aboutissement de plus de six ans d'effort. Cette opération a pour but de fusionner la “beacon chain” Eth2 avec le mainnet d’Ethereum, et de faire passer le réseau d’un modèle de consensus PoW vers un modèle PoS.

L'opération "The Merge" réalisée sur Ropsten a été suivie et fêtée comme ils se doit lors d'un évènement en direct. Les développeurs d'Ethereum vont désormais effectuer le changement sur les testnets Goerli et Sepolia pour s'assurer que tout est prêt pour sa bonne réalisation sur le mainnet.

"The Ropsten Merge"

Le testnet Ropsten, nommé d'après une station de métro de Stockholm, est un réseau de test d'Ethereum préconfiguré sur la PoW, qui a été créé aux environs de 2016 pour permettre aux développeurs de tester des applications liées à Ethereum. Il s'agit du testnet PoW le plus facilement accessible, et il peut accueillir les principaux clients ETH. Ropsten permet donc d'effectuer des tests très fiables, et a déjà permis aux développeurs de tester leur code avant de l'appliquer au mainnet.

L'un des faits d'arme les plus importants réalisé sur Ropsten est sans aucun doute cette transition du PoW vers le PoS effectuée ce 8 juin 2022, qui prouve qu'Ethereum peut subir cette mutation et qui marque ainsi l'avènement à venir d'un nouvel Ethereum, plus grand, plus fort et plus performant.

Les "shadow forks"

Comment a-t-il été possible de réaliser cet exploit ? Il s'agit ni plus ni moins que du résultat de six ans d'efforts, dont la conclusion a été permise grâce aux "shadow forks".

En avril, une série de tests tests commençait pour "The Merge", effectués grâce à six "shadow forks", un nom qui n'est pas dépourvu de mystère. Il s'agit en réalité simplement d'un "fork" (copie du code source et développement propre de cette copie) d'un réseau actif réalisée par les développeurs, mais sur un petit nombre de noeuds uniquement, afin d'illustrer l'interaction des noeuds dans les conditions les plus dures.

Un "shadow fork", s'il est similaire à un testnet, comprend cependant une copie d'un réseau séparé, d'un autre testnet ou du mainnet d'Ethereum lui-même, et ne dispose pas d'un état qui lui est propre. Ces "shadow forks" permettent de pratiquer une fusion vers le PoS tout en maintenant les transactions et les autres données du mainnet, et constituent donc un outil clé pour la préparation d'une fusion à échelle réelle.

Les tests "shadow forks" ont prouvé qu'Ethereum a passé une phase de test majeure. L'un des problèmes observé était que les propositions de blocs n'étaient pas optimales, ce qui sera amélioré par les équipes de développeurs avant les prochains tests.

Les testnets Goerli et Sepolia

Les prochaines étapes seront deux fusions effectuées sur deux autres testnets.

Courant 2022, le testnet Ropsten sera délaissé pour laisser place à deux autres testnets nommés Goerli et Sepolia où se tiendront les prochaines phases de test.

Le testnet Goerli, créé en novembre 2018, est le prochain où sera effectuée la fusion, puisqu'il représente bien la complexité du mainnet et permettra de mettre en évidence les risques associés.

Le testnet Sepolia constituera l'avant-dernière étape du processus. Il a été créé en octobre 2021 et est de loin la meilleure reproduction de l'environnement de production d'Ethereum. Il s'agira d'un test critique pour l'acceptation finale du processus de fusion sur le mainnet.

Quel est l'avenir d'Ethereum ?

Grâce au succès observé sur le testnet Ropsten, et au travail fait sur les "shadow forks", nous pouvons conclure que les développeurs d'Ethereum travaillent dur à la vérification des diagnostics et à l'élimination des bugs, et nous pouvons affirmer avec confiance que ce test de "The Merge" pave la voie pour les prochaines étapes sur les testnets Goerli et Sepolia.

Nous aimerions conclure en félicitant chaudement tous les participants à cette tâche monumentale, et en saluant les efforts fournis !

Même s'il est pour l'instant impossible de donner des dates précises pour les tests à venir et la fusion finale, nous pouvons espérer qu'ils arriveront bientôt, et que la blague "Wen Merge" (jeu de mot sur "when merge?", littéralement "à quand la fusion ?") ne sera plus qu'un élément de l'histoire du monde des cryptomonnaies.

Ropsten active le Proof-of-Stake! https://twitter.com/lightclients/status/1534568543198527491

Investissez dans le ETH avec l'application SwissBorg !

Télécharger

Vous pourriez aussi aimer