SwissBorg
Télécharger

Achetez, vendez et échangez vos cryptomonnaies avec 16 devises, dont EUR, CHF et GBP.

App Store badge
App Store badge
Google Play Store
Google Play Store
Scan QR code
Scan QR code
Background with hexagons
Background with hexagons

Le “yield farming” des cryptos : état actuel des possibilités

11 juillet 2022

Yield farming crypto: what is the current landscape of earning on crypto
Noah Elijah Membre de la DAO

Noah Elijah

Membre de la DAO

Le “yield farming” (générer du yield) sur les cryptomonnaies est devenu un sujet majeur lors de l’été de la DeFi de 2020. Depuis, il s’agit d’une stratégie d’investissement très prisée par ceux qui cherchent à obtenir un retour sur leurs cryptoactifs.

L’apparition du “yield farming” a fait monter la valeur totale verrouillée (“total value locked”, TVL) des plateformes de DeFi à son montant le plus haut le 2 décembre 2021 (256 milliards de dollars). Malgré les conditions actuelles et les risques qui lui sont associés, qui ont eu pour effet de faire baisser la TVL à 112,33 milliards de dollars, le “yield farming" reste l’une des stratégies les plus populaires et les plus bénéfiques pour les détenteurs de cryptoactifs.

Cet article s’intéresse aux différentes stratégies dont vous disposez pour obtenir du yield et considère les risques relatifs à ces stratégies.

Qu’est-ce que le “yield farming” de cryptoactifs ?

Le “yield farming” est une pratique d’investissement dans les cryptomonnaies qui vous permet de générer des récompenses sur votre portfolio de cryptomonnaies. En d’autres termes, cela vous permet d’obtenir un revenu passif si vous acceptez de verrouiller vos cryptoactifs sur une période donnée.

Le concept est similaire aux systèmes bancaires traditionnels, qui vous fournissent des intérêts en fonction du montant que vous acceptez de prêter. Pour le “yield farming”, vous êtes récompensés avec davantage de cryptoactifs.

Les cryptoactifs les plus populaires qui incluent ce système de “yield farming” comprennent des stablecoins tels que le USDC, le USDT, le DAI et le BUSD. D’autres cryptomonnaies populaires telles que le Bitcoin (BTC), Ethereum 2.0 (ETH), Chainlink (LINK), Polkadot (DOT), Tezos (XTZ), Polygon (MATIC) et SwissBorg (CHSB) offrent également un système similaire.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le “yield farming” est une startégie complexe qui demande la participation de fournisseurs de liquidité ("liquidity providers", LP), qui doivent ajouter des fonds à des pools de liquidité. En tant que fournisseur de liquidité, lorsque vous ajoutez des fonds aux pools, vous recevez des récompenses en cryptoactifs en échange du verrouillage de vos actifs.

Qu’est ce donc qu’un pool de liquidité ? En gros, il s’agit d’un protocole fondé sur un contrat intelligent où les fonds sont conservés. Cette plateforme décentralisée permet de s’assurer que toutes les transactions sont vérifiées et exécutées sans heurts pour toutes les parties, en fonction d’une condition algorithmique précédemment établie. En l'espèce, les pools fournissent l’infrastructure fondatrice, qui permet aux utilisateurs de la DeFI de réaliser différentes transactions, qui incluent l’emprunt, le prêt et l’échange.

Les récompenses distribuées aux fournisseurs de liquidité sont générées par les frais de transaction appliqués aux échanges des utilisateurs qui utilisent les plateformes de DeFi ou par d’autres sources telles que les intérêts des emprunteurs ou un token de gouvernance.

Que sont les APY et les APR ?

Les APY (“annual percentage yield”, pourcentage annuel de yield) et les APR (“annual percentage rate”, pourcentage de taux annuel) sont les taux des retours qui vous reviennent en tant qu’investisseur sur le cours d’une année. En d’autres mots, il s’agit d’un moyen pour vous de garder le compte des intérêts que vous obtiendrez sur la durée. Les intérêts composés, qui sont des intérêts que vous recevez sur votre compte principal et sur les intérêts générés par celui-ci par la suite, sont également pris en compte dans les APY.

Pour vous aider, vous pouvez garder en tête que certains APY ou APR de projets (en fonction des données utilisées) peuvent dépendre du nombre de participants, de l’horaire de distribution des tokens et des frais de transaction.

Si votre stratégie d’investissement est d’obtenir un retour en vous contentant de détenir vos cryptoactifs, des comptes épargnes de cryptomonnaies qui disposent de APR ou APY peuvent vous intéresser.

Les différents types de stratégies de “yield farming”

Il n’existe pas de stratégie universelle de “yield farming” sur les cryptoactifs. Nous vous recommandons donc de considérer les facteurs qui vous sont propres, et plus particulièrement votre tolérance au risque, votre niveau d’engagement et vos préférences quant au délai nécessaire avant le retrait de vos fonds.

Analysons maintenant certaines stratégies que vous pourrez considérez si vous désirez commencer.

Le staking

Le staking de cryptoactifs est l’une des méthodes d’investissement les plus populaires. Les détenteurs à long terme peuvent obtenir du yield grâce aux protocoles décentralisés et centralisés. Il s'agit d’une stratégie à faible risque, utile pour protéger son capital, qui vous permet d’obtenir des récompenses en vous contentant de détenir vos cryptoactifs. Il s’agit donc de laisser vos cryptoactifs travailler pour vous, et d'obtenir du yield sur ceux-ci sans avoir besoin de les vendre pour accéder à un bénéfice.

Le staking de cryptoactifs peut être considéré comme l’équivalent des obligations gouvernementales, plus communément connues sous le nom de bons de trésorerie. Lorsque vous déposez vos fonds dans un compte épargne qui fonctionne avec des intérêts, vous acceptez de le prêter au gouvernement pour un certain temps. En échange, vous recevez un niveau donné d’intérêts correspondant à vos fonds d’investissement.

D’une manière similaire, lorsque vous effectuez du staking avec vos actifs numériques, vous les verrouillez pour participer au maintien de la sécurité de la blockchain et pour permettre qu’elle continue à fonctionner. En échange, vous recevez des récompenses calculées en pourcentage de yield.

Le mécanisme de “Proof-of-Staje” (PoS, preuve d’enjeu) est largement utilisé par les blockchains pour sélectionner des individus honnêtes et permet de s’assurer que personne ne génère des cryptoactifs qu’il ne mérite pas. Ce mécanisme permet également d’aider à améliorer la vitesse de transaction et de s’assurer que le processus est réalisé efficacement et à moindre frais.

Le prêt DeFi

Le prêt DeFi constitue un moyen innovant d’utiliser les protocoles décentralisés pour participer à une gamme d’activités de prêt. Il s’agit de l’équivalent de l’investissement dans les obligations d’entreprises AAA telles que Apple, Facebook,... En général, les obligations AAA sont perçues comme le type d’investissement le moins susceptible de s’effondrer.

Le prêt DeFi est relativement similaire au staking. Cependant, contrairement au staking, vos cryptoactifs sont utilisés. Le prêt DeFi vous permet de prêter vos cryptoactifs à des emprunteurs de cryptomonnaies. La plateforme décentralisée utilisée oblige les emprunteurs à reverser certains taux d’intérêt, dont une partie vous est versée.

Une autre différence avec le staking est que la plupart des plateformes de prêt vous permettent de récupérer vos cryptoactifs quand vous le voulez. Pour le staking, comme énoncé plus haut, vous devez verrouiller vos cryptomonnaies pour une période donnée. 

La stratégie DeFi

La stratégie DeFi est un outil clé pour les traders expérimentés. Il s’agit de varier entre différentes options en utilisant de plus en plus de stratégies pour obtenir un effet de levier et recevoir des yields plus élevés.

Elle peut être comparée à la façon dont les investisseurs traditionnels utilisent différentes manières pour satisfaire leur volonté très poussée d’obtenir du yield. Par exemple, un investisseur traditionnel pourrait acheter un bien immobilier pour générer un revenu, acheter des actions à dividendes ou même échanger des options en vente libre pour atteindre ses objectifs.

De même, beaucoup d’investisseurs accèdent à leurs objectifs de yield en utilisant une variété d’approches qui incluent de prêter sur des marchés monétaires décentralisés, de faire du staking sur le token natif d’un protocole et de collecter des frais de transactions en déposant de la liquidité sur un animateur de marché automatisé

Vente aux enchère de para-chaînes

Les para-chaînes sont des blockchains de couche 1 avancées constituées de plateformes indépendantes qui fonctionnent en parallèle avec les écosystèmes Polkadot et Kusama. Les para-chaînes sont utilisées dans plusieurs industries de personnalisation, telles que le gaming, les NFT, les DAO, l’IoT/IdO (Internet des objets), la DeFi,...

La vente aux enchères de para-chaînes est une façon de distribuer les emplacements disponibles équitablement ou, en d’autres termes, de déterminer le nombre de para-chaînes qui auront accès aux réseaux Polkadot et Kusama. Lorsque une vente aux enchères est effectuée, les détenteurs de Polkadot (DOT) ou Kusama (KSM) peuvent participer en allouant leurs propres tokens au projet qu’ils désirent voir occuper l’emplacement disponible.

Une fois la vente aux enchères lancée, le projet qui obtiendra le plus d’emplacements pourra s’engager à distribuer des token ou récompenser d’une manière ou d’une autre ses soutiens.

Les risques du “yield farming”

Comme tous les types d’investissement, le “yield farming” de cryptoactifs peut se révéler risqué. Certains risques sont bénins, alors que d’autres peuvent causer de véritables soucis.

Subir une liquidation

Dans le monde des cryptoactifs, la liquidation se produit lorsque les collatéraux perdent en valeur et tombent en dessous du prix du prêt. Puisque les cryptomonnaies sont très volatiles, il peut se révéler très compliqué de savoir quand s’extraire d’un pool et quand y rester. Lorsqu’une liquidation se produit, les fonds liquidés ne sont pas suffisants pour couvrir le montant du prêt, et une perte se produit.

Vous pouvez réduire le risque de subir une liquidation en implémentant une stratégie “stop loss” (limite de perte) ou “stop-market order” (ordre stop au marché). Ces stratégies sont particulièrement utiles si vous avez recours à des effets de leviers. Cela vous permettra de limiter vos pertes potentielles.

Risque de perte impermanente (aussi appelée perte intermittente)

La différence de valeur nette entre deux cryptoactis dans un animateur de marché automatisé fondé sur un pool de liquidité est appelée la perte impermanente, ou intermittente. Lorsque les marchés changent brusquement, vous pouvez perdre tous les fonds alloués au pool de liquidité.

Vous pouvez minimiser les risques en prenant bien le temps de comprendre le pool, son fonctionnement, les avis des autres utilisateurs et si oui ou non le protocole jouit d’une solution contre ce type de perte.

Erreurs dans le contrat intelligent 

Les contrats intelligents de la DeFi sont soumis à un risque inhérent à leur nature : le risque que le code implémenté par les développeurs ne soit pas parfait. Des petites erreurs peuvent laisser à un hacker la possibilité de profiter du protocole pour s’emparer de capitaux.

Pour réduire ce risque, assurez-vous que le contrat est audité. Parcourez le rapport d’audit pour constater la qualité de l’audit et pour suivre toutes les résolutions des bugs informatiques trouvés.

Frais de gaz élevés

Malheureusement, si vous participez avec de petites sommes, vous pourriez perdre de l’argent à cause des frais de gaz élevés d’Ethereum. Vous pourriez par exemple vous rendre compte que retirer vos fonds vous coûterait une somme qui dépasse celles des gains obtenus.

Votre propre stratégie

Votre façon de considérer votre stratégie d’investissement peut multiplier votre yield ou, à l’inverse, le faire plonger. Il est important que vous compreniez que les stratégies de “yield farming” peuvent évoluer avec le temps. Vous devez constamment rester au courant des différentes conditions du marché. Par exemple, vous devez être sûr de bien identifier le bon moment pour intégrer un pool, et être sûr du pool que vous choisissez pour un investissement à long terme.

Conclusion

Le “yield farming” de cryptoactifs représente une bonne façon d’obtenir un yield sur vos cryptoactifs de manière passive, via des stratégies diverses et variées. Pour obtenir le meilleur de votre investissement, vous devrez vous former sur les méthodes qui vous correspondent le mieux et sur les façons de gérer les risques associés aux méthodes choisies.

Essayez l'application SwissBorg dès aujourd'hui !

Télécharger

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

ATOM listing on SwissBorg

Qu’est ce que Cosmos et le token ATOM ?

Listing du token LPT dans l'application SwissBorg

Qu’est ce que le LPT ?

L'article de SwissBorg sur la "Proof of Work"

La “Proof of Work” peut-elle devenir durable ?