Video is not available!

SwissBorg
Télécharger
Scan QR code
Scan QR code

Scannez le code QR pour télécharger l'application

QR Code Wealth App
Background with hexagons
Background with hexagons

Du rôle des cryptoactifs dans le monde des NFT : quel est-il exactement et quel est leur potentiel ?

18 avril 2022

Les cryptoactifs dans le monde des NFT
Maximilian Frederik Van Oordt, membre de la DAO

Maximilian Frederik Van Oordt

Membre de la DAO

Les cryptomonnaies font partie des choses de notre société qui sont aussi adorées que mal comprises. Elles sont désormais populaires dans d’autres secteurs que celui de l’investissement grâce à leur rôle sur le marché mondial des NFT. Le public, confus, observe les médias raconter des histoires à propos d’échanges financiers hors normes de ce que certains aiment à appeler des “droits numériques”. Dans un même temps, sur les réseaux sociaux, des entrepreneurs habiles tentent de convaincre ce même public qu’ils ont les capacités de faciliter de tels échanges et lui promettent des gains financiers sans commune mesure.

Que se cache-t-il donc derrière ces nouvelles activités du monde numérique ? Les fondations techniques qui fournissent un aperçu des opportunités offertes par les cryptoactifs dans le monde en développement des NFT.

Dans cet article nous explorerons en profondeur la connexion entre les cryptomonnaies et les NFT, comment les deux secteurs travaillent aujourd’hui main dans la main, et ce à quoi leur union pourrait donner naissance à l’avenir. Sans plus de préambule, lançons-nous donc dans le vif du sujet !

L’utilité d’un NFT

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec le concept de Token non fongible (NFT, pour Non-Fungible Token), notre membre de la communauté Vincent Rolinat a écrit un très bon article expliquant ce que sont les NFT. Dans l’article, en plus des bases, il explique les possibilités d’utilisation des NFT en tant qu’outils de droits de propriété numériques.

Pourquoi est-ce important ? Historiquement parlant, les artistes n’ont jamais bénéficié d’un contenu solide pour la protection de leurs droits numériques, et il a toujours été quasiment impossible de retracer l’origine d’une œuvre d’art numérique.

La solution ? Un token unique et identifiable qui détermine la propriété d’un individu sur un contenu numérique déterminé, un NFT.

Anil Dash et Kevin McCoy sont les deux génies derrière la création des NFT. Eux qui étaient, pour l’un, consultant pour les médias et les ventes aux enchères et, pour l’autre, un artiste, ont décidé de s’associer pour créer une technologie sur la blockchain qui permettrait de faire valoir des droits sur une pièce d’art numérique originale.

Dash s’exprime ci-dessous à propos de leur invention :

« Je pense qu’ils étaient inquiets à ce sujet. Ils veulent également s’assurer que les collectionneurs qui ont acheté leur travail se sentent possesseurs d’un actif de réelle valeur et pas seulement de quelque chose que quelqu’un puisse rebloguer sur son Tumblr, ce qui aurait détruit l’originalité de ce quelque chose. J’ai toujours été intéressé par l’équité et la propriété, en particulier dans l’espace numérique, et notamment en ce qui concerne les créateurs et les artistes. Le monde des ventes aux enchères n’était pas un monde qui m’était familier, du moins jusqu’à ce que l’entreprise de consultance pour laquelle je travaillais commence à travailler avec des acteurs majeurs du milieu. J’y ai ensuite appris que la provenance et le titre de propriété étaient très importants dans ce domaine, ainsi que le fait de pouvoir retracer l’objet jusqu’au créateur original. Ce sont des problèmes qui préoccupent le secteur depuis des centaines d’années. » - Anil Dash (via WNYC Studios)

La connection entre les cryptomonnaies et les NFT

L’économie des NFT, avec son univers d’acheteurs et de vendeurs individuels engagés dans des millions de transactions internationales uniques, est l’exemple par excellence d’un écosystème économique capitaliste, mondialisé et, plus important encore, privé.

Pour l’écrasante majorité, les acheteurs et les vendeurs sont des acteurs privés qui interagissent sur une plateforme d’échange du secteur privé. En conséquence, il est normal que ces acheteurs et ces vendeurs désirent utiliser une monnaie qui ne dépendent pas des banques et dont la valeur est déterminée par le panel très divers d’individus-acteurs qui décident de l’utiliser.

Les cryptomonnaies offrent justement de tels bénéfices : une indépendance par rapport aux structures étatiques et plus de liberté monétaire pour les utilisateurs privés. Chaque développement de l’industrie des NFT est donc susceptible d’également constituer un développement pour les cryptomonnaies.

Le cas OpenSea

De quelle manière l’invention de Dash et McCoy est-elle soutenue par les cryptomonnaies ? OpenSea, le marché de NFT le plus utilisé du monde à l’heure actuelle, en est un exemple parfait. Ce marché opère sur Ethereum (ETH) et est associé aux tokens Wrapped Ether (WETH). Ces tokens sont adossés à l’Ether (ETH) et sont déployés pour des raisons logistiques afin d’étendre l’action de leur cryptomonnaie cousine, Ethereum.

A travers OpenSea, tout est présenté en ETH, depuis le volume des ventes jusqu’au prix plancher, et les œuvres d’art sous forme de NFT peuvent être achetées avec le ETH ou la cryptomonnaie qui lui est adossée, le WETH.

Analysons ensemble un exemple plus précis.

Vous voulez mettre la main sur le NFT Cool Pets le moins cher ? Vous en aurez pour environ deux ou trois WETH (d’une valeur de 6 000 à 9 000 dollars). Vous voulez un singe matelot de la collection Bored Ape ? Il vous faudra débourser 101 ETH (soit environ 300 000 dollars).

Sur ce marché des NFT, aussi bien l’acheteur que le vendeur auront recours à une transaction de cryptomonnaies, selon le budget et les goûts de chacun.

Le potentiel des NFT fonctionnant grâce aux cryptomonnaies

Maintenant que nous avons une bonne idée de comment les NFT sont conçus pour étendre les droits numériques et comment les cryptomonnaies aideront à l’accroissement de ce secteur très lucratif, explorons le potentiel de ce duo dans un monde de plus en plus numérisé.

Le domaine d’expansion le plus excitant en ce qui concerne la croissance des NFT est, sans aucun doute, le Metaverse et les projets qui lui sont similaires.

Chez Meta, la tendance est à un avenir qui contiendra de plus en plus d’options de réalité virtuelle pour imiter les situations de la vraie vie. Par exemple, les employés pourront assister à des réunions en tant que personnages virtuels survolant une version numérique du désert d’Atacama. Dans un même temps, les applications de rencontre donneront à leurs membres l’accès à des boîtes de nuit virtuelles remplies des avatars d’autres célibataires.

Ce que ces exemples ont en commun, c’est l’importance de plus en plus forte que prendront la représentation numérique de chacun d’entre nous ainsi que l’imagerie numérique personnalisée.

En réalité, les environnements similaires au Metaverse existent déjà. Minecraft, par exemple, un jeu vidéo sandbox sorti en 2011, en est un exemple parfait. Dans ce jeu, les joueurs traversent un monde virtuel partagé et communiquent dans le chat interne de celui-ci.

Les joueurs se représentent de manière virtuelle avec des “skins” numériques modifiables et souvent distinctifs. Les “skins” et les différents types d’avatars sont accessibles à loisir et sont si souvent édités et sur de si nombreux éléments qu’il est difficile, voire impossible, de retrouver le créateur original du “skin” en question.

C’est dans ce contexte qu’interviennent les NFT. Avec ceux-ci, ces "skins" seraient vendables et réservés à l’utilisation exclusive de la personne qui les collectionne, et les créateurs pourraient ainsi être rétribués pour leurs conceptions. Les acheteurs, eux, “possèderont” ainsi leurs designs préférés.

Aussi bien le Metaverse que Minecraft existent au sein d’un secteur international et privé, et renforcent le désir d’utilisation d’un système monétaire indépendant basé sur les cryptoactifs et orienté vers les utilisateurs. De plus, au vu des innovations en termes d’interactions dans la réalité virtuelle, un besoin de “garde-robe numérique” se fera sentir et représentera un espace de développement majeur pour le marché des NFT et des cryptomonnaies qui le soutiennent. 

Conclusion

Lors de leur création, les NFT étaient considérés comme une manière d’octroyer plus de droits aux artistes par rapport à leurs créations numériques. Alors que le monde numérique se mondialise, il est normal qu’une monnaie plus indépendante, dans ce cas, la cryptomonnaie, soit choisie pour soutenir l’économie des NFT.

Que la tendance actuelle d’échange de NFT dure ou non, la valeur des droits de propriété numériques traçables augmentera au fur et à mesure que se répandra une technologie de réalité virtuelle plus complète et le besoin de tout un chacun d’exister dans cette réalité. S’exprimer est aussi important dans le monde virtuel que dans le monde réel.

C’est vrai que tout le monde n’est pas forcément d’accord : investir 3 000 dollars dans un NFT de singe déguisé en matelot, est-ce vraiment utile et judicieux ? Rien n’est moins sûr… Ce qui est sûr, par contre, c’est que les cryptomonnaies seront utiles pour les échanges de NFT et occuperont un rôle prépondérant dans le secteur.

Investissez dès aujourd'hui grâce à SwissBorg !

Télécharger

Vous pourriez aussi aimer

SwissBorg Collaborates with Cross the Ages

SwissBorg collabore avec Cross the Ages pour lancer la campagne NFT

The top 5 Metaverse tokens

Les 5 meilleurs jetons Metaverse

Web 3.0

Web 3.0: nouvel Internet révolutionnaire ou simple délire de la tech ?