SwissBorg
Télécharger

Achetez, vendez et échangez vos cryptomonnaies avec 16 devises, dont EUR, CHF et GBP.

App Store badge
App Store badge
Google Play Store
Google Play Store
Scan QR code
Scan QR code
Background with hexagons
Background with hexagons

“Bull” vs “bear” : comment fonctionne le marché ?

31 mai 2022

“Bull” vs “bear”
Victor Ugochukwu Membre de la DAO

Victor Ugochukwu

Membre de la DAO

Les taureaux (“bulls”) et les ours (“bears”) sont deux animaux que vous connaissez depuis bien longtemps déjà. Maintenant que vous désirez investir et prendre de bonnes décisions, vous vous retrouvez confronté à ces deux noms, qui représentent désormais des tendances de marché et de l’économie.

Lorsque vous investissez, il est très intéressant, si vous voulez maximiser les profits et minimiser les pertes, de pouvoir faire la différence entre un marché “bull” ou un marché “bear”. Malheureusement, les investisseurs novices manquent souvent de connaissances à ce propos.

Pour pallier ceci, nous vous proposons donc cet article sur les marchés “bull” et “bear”, sur comment les envisager et sur les prévisions qui les accompagnent généralement.

Au terme de cette lecture, vous aurez tous les outils en main pour devenir un expert des marchés “bull” et “bear” !

L’origine de la métaphore ? 

Avant de se lancer dans des explications précises, il convient d’expliquer pourquoi ces deux animaux ont été choisis pour représenter les sentiments du marché.

Dans la finance, le terme de “bull”, taureau, est utilisé pour décrire une tendance haussière du marché, dont la courbe ressemble au style des taureaux qui chargent tête baissée et la remontent lorsqu’ils attaquent.

À l’inverse, le “bear”, l’ours, baisse la tête lorsqu’il attaque, tout comme le marché en tendance baissière.

Qu’est ce qu’un marché “bull” ?

Un marché “bull” est un marché qui se caractérise par des prix qui montent de façon régulière. Lors d’un marché “bull”, la demande est supérieure à l’offre et la confiance est élevée. La majorité des investisseurs achètent des actifs et prennent des décisions d’investissement à long terme, car ils croient en la croissance du marché.

Les économies fleurissent lorsque le marché est “bullish”, et les taux d’emploi sont hauts. La tendance est également à la dépense.

L’un des indicateurs qui permet de déterminer l’arrivée d’un marché “bull” est un comportement optimiste des investisseurs qui s’accompagne d’une hausse des prix.

Pour mieux appréhender ce niveau d’optimisme (ou de pessimisme) chez les investisseurs, vous pouvez avoir recours au “fear & greed index” (littéralement, l’index de peur et de cupidité). Des plateformes telles qu’Alternative.me mettent régulièrement à jour cet index pour le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies d’envergure. Les résultats qu’ils montrent sont établis en fonction des émotions et sentiments en provenance de différentes sources.

Index et l'historique de ses valeurs (peur extrême, neutralité)
Index et l'historique de ses valeurs (peur extrême, neutralité)

Pour s’assurer que le marché est “bull”, il est recommandé de constater une hausse de 20% du marché qui dure au moins deux mois. Cette recommandation est issue de la définition des marchés “bull” et “bear” de la U.S. Securities and Exchange Commission.

Il est très important que vous ne vous précipitiez pas dans vos conclusions. En effet, les tendances temporaires et les corrections du marché sont souvent surprenantes.

Un bon exemple de marché “bull” est le marché du Bitcoin qui, après avoir subi une tendance baissière pendant trois ans, a commencé un “bull run” (tendance haussière) fin 2020 au prix de 10 000$ pour atteindre son prix le plus haut de 68 000$ le 10 novembre 2021 (source : CoinGecko).

Graphique du prix du Bitcoin, de CoinGecko
Graphique du prix du Bitcoin, de CoinGecko

Cette période de hausse entre décembre 2020 et novembre 2021 est un très bon exemple d’un marché “bull” pour les cryptomonnaies.

Qu’est ce qu’un marché “bear” ?

Un marché “bear” est, à l’opposé d’un marché “bull”, un marché qui affiche une perte de 20% ou plus sur la durée.

Pendant un marché “bear”, les investisseurs sont pessimistes et veulent vendre, ce qui provoque une hausse de l’offre, qui va dépasser la demande et faire baisser les prix. Dans ce genre de période, beaucoup perdent de l’argent et l’économie est, en général, plutôt mauvaise.

Si certains parviennent à s’en sortir en effectuant du trading sur de courtes périodes, la plupart souffrent et le chômage augmente en même temps que l’économie ralentit.

Un marché “bear” peut également être un signe de longue période de croissance négative, phénomène plus connu sous le nom de récession.

Dans le domaine des cryptomonnaies, l’un des marchés “bear” les plus significatifs et les plus récents a commencé au début de l’année 2018 et continué jusqu’en 2021. En janvier 2018, le prix du Bitcoin a chuté à environ 11 000$ puis à 3 000$ en décembre de la même année. Le prix du Bitcoin a ensuite oscillé entre 3 000 et 12 000$ jusqu’en décembre 2020, où le marché est enfin passé sur une tendance haussière

Existe-t-il des scénarios trompeurs ?

Lorsque nous tentons de déterminer quel type de marché arrive, il convient de garder à l’esprit que tous les mouvements de marché qui durent dans le temps ne sont pas forcément indicatifs d’un marché “bull” ou “bear”.

Nous pouvons également assister à des périodes de stagnation. Lors de ces périodes, le marché peine à trouver une direction et beaucoup de périodes à la hausse et à la baisse finissent par s’annuler. La tendance du marché est alors plutôt neutre.

Si vous vous précipitez et concluez hâtivement que le marché est “bull” ou “bear” alors qu’il est neutre, vous pourriez prendre de mauvaises décisions d’investissement.

À quoi faut-il s’attendre lors de marchés “bull” et “bear” ?

Alors que nous expliquions précédemment ce qu’étaient les marchés “bull” et “bear”, nous avons brièvement expliqué les comportements et circonstances qui y étaient associés. En plus de ceux-ci, d’autres aspects des marchés “bull” et “bear” sont à considérer.

Psychologie de l’investisseur

Les investisseurs, sans qui le marché n’existerait pas, jouent un rôle prépondérant dans la direction que prend celui-ci. Si personne ne peut prévoir avec certitude l’attitude qu’adopteront les investisseurs et comment cela influencera le marché, il est possible d’en dresser un schéma grâce aux “formules” suivantes :

Peur d’une inflation élevée + taux d’intérêt élevés = chute des prix

Faible inflation + sentiment d’opportunité sur le marché = hausse des prix

Il est ici important de rappeler que chaque investisseur dispose d’un sentiment qui lui est propre par rapport au marché, et que ce sentiment peut ne pas correspondre au sentiment des autres investisseurs. Cela peut provoquer des réactions qui divergent.

Ces sentiments sont souvent décrits au moyen des termes FUD (“fear, uncertainty, and doubt”; peur, incertitude et doute) et FOMO (“fear of missing out”, peur de manquer un bon coup).

Un bon exemple de sentiment de FOMO est le prix du Doge, qui a fortement augmenté après la publication d’un tweet par Elon Musk au sujet de celui-ci en avril 2021. Le tweet “Doge Barking at the Moon” (littéralement, le Doge, le nom du token qui fait référence au mot “dog”, le chien, hurle à la lune), désormais légendaire, a été retweeté plus de 47 000 fois et a fait grimper le prix du Doge de 0,02$ à 0,6$.

Dans un marché régi par la FOMO, le sentiment est positif et les investisseurs veulent participer pour obtenir un profit. Lorsque le FUD règne, les investisseurs sortent leurs fonds du marché et leur confiance s’érode au fur et à mesure que les prix déclinent.

Changement économique

Les marchés “bull” et “bear” sont fortement liés à l'économie.

Un marché “bear” reflète une économie faible, et lorsque l’économie est faible, les entreprises réalisent des profits moindres car les consommateurs ne dépensent pas assez. Cette baisse des profits touche directement la façon dont le marché estime les actions.

En 2020, la pandémie de COVID 19 a donné lieu, au niveau mondial, à un marché “bear”, des événements économiques négatifs et des turbulences sur les marchés financiers.

Dans un marché “bull”, l’inverse se produit. Les investisseurs ont de l’argent et veulent le dépenser, ce qui renforce l’économie.

Marché “bull” vs marché “bear”

Comme nous l’avons précédemment décrit, ces deux types de marchés sont diamétralement opposés. Lors d’un marché “bull”, beaucoup de nouveaux projets sont généralement enclenchés. Par exemple, lors du marché “bull” de 2021, nous avons pu observer près de 14,7 millions de transactions sur le réseau Binance Smart Chain.

Il faut cependant prendre en compte que les marchés “bull” sont également le théâtre de nombreux projets instables et destinés à faire rapidement augmenter les prix pour toucher des bénéfices. En 2021 ont eu lieu de nombreux “rug pulls” (tirage de tapis, ou quand les développeurs abandonnent un projet en gardant l’argent des investisseurs) et près de 2,8 milliards de dollars en cryptomonnaies ont été volés.

Total de la valeur en cryptomonnaie volée via des “rug pulls”, face au nombre total de “rug pulls” ayant eu lieu, en 2020 et en 2021
Total de la valeur en cryptomonnaie volée via des “rug pulls”, face au nombre total de “rug pulls” ayant eu lieu, en 2020 et en 2021

Dans un marché “bear”, les fonds consacrés aux investissement sont au minimum, alors que les mauvaises nouvelles abondent.

Pourtant, tout n’est pas toujours négatif lors d’un marché “bear”, et Ripple a, par exemple, pu conclure plusieurs partenariats lors du marché “bear” de 2018, y compris des partenariats avec 3 des 5 plus grandes entreprises de transfert d’argent, tout en lançant le Xpring, qui permettra d’incuber des projets.

Durant cette période, Stellar a également pu se développer en permettant les paiements à travers plus de 70 pays, et en s’associant avec de nombreuses entreprises.

Comment investir dans les marchés “bull” et “bear” ?

Il ne faut bien évidemment pas aborder ces deux types de marché de la même façon, étant donné leurs différences.

Dans un marché “bull”, il est crucial de se positionner vers les débuts et de vendre avant que le pic ne soit atteint. Vous ne devez pas trop vous mettre la pression, puisque les pertes du marché sont faibles et que les possibilités d’obtenir un retour sont hautes. Si vous voulez vous procurer des actifs volatiles, le marché “bull” sera l’occasion idéale de commencer.

Dans un marché “bear”, il est plus probable de subir des pertes, et il est donc plus avisé de choisir des options d’investissement plus stables telles que par exemple le trading à court terme et le staking/l’emprunt/le prêt de stablecoins.

Un marché “bear” est également une bonne période pour acheter des actifs que vous prévoyez de garder sur le long terme. Si vous choisissez cette option, prenez garde aux “bear traps”, des pièges qui vous feront vendre alors que le marché s’apprête à remonter.

Investir avec SwissBorg

Que le marché soit “bull” ou “bear”, le plus important reste de prendre de bonnes décisions d’investissement. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d'investissement dans les cryptoactifs, qui sont très volatiles. De plus, sans les bons outils, investir dans les cryptomonnaies peut se révéler être un processus compliqué qui requiert l’usage de diverses plateformes, qui affichent toutes des prix différents et exigent toutes des vérifications d’identité.

Chez SwissBorg, nous sommes convaincus que ce processus d’investissement devrait être simple et que tout le monde devrait pouvoir investir efficacement dans les cryptoactifs. C’est pourquoi nous facilitons, à travers notre application, l’achat, la vente et l’échange de cryptomonnaies avec 16 devises fiat différentes.

Les transferts sont réalisés en une fraction de secondes, et aucun ne sont secrets, ni n’incluent des frais cachés.

Vous pouvez également accéder à des analyses en détail de votre portfolio et placer vos cryptoactifs dans les Smart Yield wallets de SwissBorg pour obtenir chaque jour du yield.

Conclusion

Que vous le vouliez ou non, les marchés “bull” et “bear” auront des conséquences sur votre portfolio.

Consulter l’historique du marché permet d’anticiper la tendance de celui-ci. Vous pouvez également bénéficier d’indicateurs tels que le “fear & greed index”, les dernières actualités et des informations de sources fiables pour vous préparer à acheter ou vendre, selon que la tendance à venir soit “bullish” ou “bearish”.

Exclusion de responsabilité: Les informations contenues dans ou fournies à partir de ou via cet article (l'"Article") sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils financiers, des conseils en investissement ou tout autre type de conseil et ne doivent pas être interprétées ou comprises comme une quelconque forme de promotion, recommandation, incitation, offre ou invitation à (i) acheter ou vendre un produit, (ii) effectuer des transactions, ou (iii) s'engager dans toute autre transaction légale. Cet Article doit être considéré comme du matériel promotionnel et non comme le résultat d'une analyse financière/d'investissements indépendants.

Ni SBorg SA ni ses entités affiliées (ensemble, les "Entités") ne font de déclaration ou ne donnent de garantie quant à l'exhaustivité, l'exactitude, l'actualité ou l'adéquation de toute information contenue dans une partie quelconque de l'Article, ni à l'absence d'erreur. Les Entités se réservent le droit de modifier toute information contenue dans cet Article sans restriction ni préavis. Les Entités ne supportent aucune responsabilité (que ce soit dans un contrat, un délit ou autrement, et qu'elles aient ou non été négligentes) pour toute perte ou dommage (y compris, sans limitation, la perte de profit), qui pourrait résulter directement ou indirectement de l'utilisation de ou le recours à ces informations et/ou à l'Article.

Essayez l'application SwissBorg dès aujourd'hui !

En savoir plus

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Investissement par thématique

L’investissement par thématique : qu’est ce que c’est et comment l’utiliser ?

Rééquilibrage du portfolio de cryptoactifs

Rééquilibrage du portfolio : un outil pour gérer les risques et maintenir la diversification 

USDT (Tether) and its risks

Analyse du USDT (Tether) et des risques qui lui sont associés